Tests & jeux

Fiche 4

Ecoute ta ville !

1

0

Télécharger la fiche

Introduction

L’environnement urbain dans lequel nous vivons est avant tout un espace multisensoriel (bruits, odeurs, lumière…). L'ambiance sonore participe à l'évaluation de la qualité environnementale du lieu. Les sonorités urbaines par leur diversité produisent des ambiances sonores contrastées (marché, métro, boulevard animé...) signifiant un lieu, une identité propre à chaque espace. Cependant, la ville ne se cantonne pas à de simples perceptions, elle est rêvée, imaginée, intériorisée à l'aide d'images mentales multiples et variées où l’environnement sonore a toute sa place.
  • Publics ciblés :

    Collégiens

  • Thématiques :

    Éducation musicale,  Histoire-Géographie

Objectifs

  • 1
    Comprendre la perception sonore et la manière d’évaluer les sons, les bruits en fonction du contexte (lieux, activités en cours, culture de référence).
  • 2
    Etudier les représentations sociales du bruit selon la culture de référence (les tolérances, les réglementations..).

Compétences de l'élève

  • Ecouter de manière sélective les sons qui l’entourent
  • Repérer les sons urbains
  • Rechercher les informations pertinentes (CDI, internet…)
  • Travailler en groupe
  • S’estimer et être capable d’écoute et d’empathie
  • Utiliser les ressources numériques
  • Exercer son esprit critique
  • Réaliser une production multimé
  • Réaliser et présenter un exposé

Activites proposées

  • Echanger avec les élèves sur les sons ressentis comme agréables et ceux perçus comme désagréables – lister les bruits quotidiens, sources de désagrément et les sons vécus comme agréables – noter les différences interindividuelles.
  • Comprendre les sons urbains : parcours sonore dans la ville, repérage des sons caractéristiques (identité sonore) : les sons de Paris sont-ils les mêmes que ceux de New-York ?
  • Créer avec le logiciel Audacity (gratuit) la bande son de votre ville en s’appuyant sur des parcours sonores réalisés à Paris, Brest ou Marseille (cf. rubrique « aller plus loin »). Qu’est ce qui caractérise l’identité sonore de la ville ? Enregistrements, partitions. Comparer les bandes sons créées selon les groupes. La connaissance de la ville et les parcours quotidiens conditionnentils notre perception de la ville ?
  • Reconnaître les quartiers de la ville à l’oreille : à l’écoute de la bande son enregistrée l’objectif sera de trouver le plus grand nombre de quartiers traversés. Les élèves pourront ensuite proposer d’illustrer ce parcours par des photos en expliquant leur choix.
  • Etudier les changements dans l’histoire à travers l’évolution des sonorités dans le temps (les moyens de transports, les activités urbaines).
  • Comment les urbanistes intègrent la dimension sonore lors de la construction d’un quartier ? (Construction des bâtiments, de parcs …) Quels sont les moyens pour atténuer le bruit des transports ? (Ecrans anti-bruit, revêtements routiers…).

Éléments de connaissances et pistes de réflexion

ELEMENTS DE CONNAISSANCE ET PISTES DE REFLEXION

Les architectes et les urbanistes façonnent l’environnement sonore urbain dans l’espace et le temps. Dès les années 1970, Murray Schafer avait initié l’écoute de la ville vivante et sensible à travers des promenades sonores en Europe et en Amérique du nord.

Les balades sonores ou les parcours sonores se sont multipliés ces dernières années, impulsés par des villes qui souhaitent promouvoir des lieux d’écoute et une réflexion sur le son et ses multiples interactions avec l’espace urbain.

Ces parcours sonores sont le plus souvent ponctuels dans le cadre de manifestations comme « Hors les murs » (parcours sonore à la Maison de la radio) ou de balades sonores (Besançon, Parcours, concours de carte postales sonores, 2016) d’autres sont plus pérennes et offrent au grand public des expérimentations sonores par exemple le festival Longueur d’ondes ou encore le festival de la radio et de l’écoute (14ème édition).

La découverte sonore d’une ville permet une écoute orientée riche de sens. Plusieurs radios (Radio grenouilles à Marseille, Radio Campus à Besançon…) et sites internet permettent aussi de découvrir ces territoires sonores encore très peu défrichés.

Les manifestations sur lesquelles s’appuyer

Filtrer

23

partage

Partagez sur Facebook

1/